Connect with us

ligue 1 uber eats

Youcef Belaïli « Je me sens prêt à tout donner »

Published

on

Youcef Belaili

C’est un Youcef Belaïli détendu et souriant qui s’est présenté à la presse ce mercredi après-midi. Attendu, le milieu de terrain s’est dit « prêt à tout donner pour le club et ses supporters ».

C’est peu dire que son arrivée à Brest n’est pas passée inaperçue. Après avoir fait exploser les compteurs des différents réseaux sociaux du Stade Brestois et pris part à son premier entraînement collectif ce mercredi matin, l’international algérien Youcef Belaïli a été présenté à la presse ce mercredi après-midi. S’exprimant en français, qui n’est pourtant pas sa langue maternelle, le milieu de terrain – dont la venue est appelée à compenser le départ de Romain Faivre à Lyon – s’est dit très heureux de l’accueil qui lui a été réservé à son arrivée à Brest, autant par « les supporters » que ses « nouveaux partenaires ».

« J’ai joué tous matchs de la CAN avec l’Algérie, je me sens prêt à tout donner pour l’équipe et les supporters ».

Pas eu sa « chance » avec Angers

« Habitué » à la pression exercée par les supporters algériens, Belaïli (3 millions d’abonnés sur Instagram) explique la grande popularité dont il jouit du fait « des titres (qu’il a) gagnés ». Car depuis son premier passage en Ligue 1, en 2015, à Angers, l’intéressé a remporté « deux Champions Leagues africaines, une Supercoupe, la CAN… ».

Encouragé par son compatriote Haris Belkebla à venir à Brest malgré « des contacts avec trois autres clubs », Youcef Belaïli s’apprête donc à retrouver un championnat dans lequel « on ne (lui) a pas donné (sa) chance » à Angers. « C’est pour ça que je suis reparti à Tunis ».

« Je me sens prêt »

Fort de l’expérience qu’il a acquise depuis, il explique que son choix de revenir en Europe se fonde sur son envie « de progresser encore » et de « gagner en visibilité, pour montrer qui je suis. Et Brest est la bonne équipe pour le faire », estime celui dont la carrière a été perturbée par une longue suspension suite à un test positif à la cocaïne. Une « erreur » que l’intéressé « regrette », se disant aujourd’hui désireux de « repartir d’une page blanche ».

Physiquement, le championnat de France n’a rien à voir avec celui du Qatar, où il évoluait récemment encore. « Mais j’ai joué tous matchs de la CAN avec l’Algérie, je me sens prêt à tout donner pour l’équipe et les supporters ». Dès dimanche à Rennes ? « Le club fait tout pour », indique une source en interne.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Trending